top of page

🫁 Le Diaphragme, au service de notre bien-être 🫁

Dernière mise à jour : 4 mai 2022


Un muscle primordial à la physiologie


Le diaphragme est une membrane musculo-tendineuse qui s’insère tout autour de la cage thoracique.

Il est composé de deux coupoles qui se connectent au niveau du sternum, des côtes et des vertèbres. Il interagit avec le cœur, les poumons, l'œsophage, l'estomac, le foie, la rate, le pancréas, les reins, le colon.

Il sépare l’abdomen du thorax : d’où son nom de diaphragme thoraco-abdominal.


Situé dans un plan horizontal, il sépare les Poumons (Connexion au Ciel) du système digestif (Connexion à la Terre). Il est une barrière qui structurellement et mécaniquement délimite le Ciel et la Terre dans notre conception d’Homme Tridimensionnel, intermédiaire entre le Ciel et la Terre.


C’est un muscle respirateur qui fait rentrer de l’air remplit d’oxygène dans nos Poumons à l’inspiration, pour en extraire le dioxyde de carbone à l’expiration.

C’est le diaphragme qui enclenche la respiration (et non l’inverse!). Si le diaphragme n’est plus alimenté, la respiration ne se déclenche plus et doit être déclenchée volontairement.


Le muscle du diaphragme est un muscle asymétrique qui vient s’insérer sur le devant de la colonne vertébrale pour repartir comme un parapluie d’un côté et un parapluie de l’autre.

Ces attaches sont appelés « Piliers du diaphragme ».

Il est attaché de la 12e dorsale à la 3e/4e lombaire du côté droit et 2e/3e lombaire du côté gauche créant donc une coupole à droite légèrement plus haute du fait du large espace pris par le Foie à droite.


Il est alimenté par le Nerf Phrénique qui sort au niveau de l’espace de 3/4/5e cervicale pour redescendre au diaphragme.

Le diaphragme est composés de 3 passages dans sa structure :

- L’aorte abdominale

- L’oesophage + Nerf vague (Xème nerf crânien) alimentant le système digestif

- La veine cave qui ramène le sang


Un mouvement essentiel à notre équilibre organique


A l’inspiration le diaphragme descend créant un mouvement de gonflement du ventre : L’air ne vient pas dans le ventre, il reste dans les poumons, mais le muscle du diaphragme en descendant va créer un mouvement organique vers le bas faisant ressortir l’abdomen.

A l’expiration, le diaphragme remonte, le ventre rentre.


Son mouvement physiologique génère donc un massage à la fois des organes respiratoires supérieurs et les organes digestifs inférieurs, bénéfique à leurs stimulations et équilibre.


Quelques symptomatologies du blocage du diaphragme


Régurgitations acides

Sous le diaphragme, nous avons l'estomac et toute la masse viscérale. Le souci étant qu'en vieillissant tous les muscles postérieurs on tendance à se rétracter et le diaphragme a tendance à descendre ce qui va comprimer les organes viscères en dessous.

Il va donc faire la moitié de son mouvement, et l'énergie et le sang vont moins bien circuler et entraîner très souvent des hernies attelles (un bout d'estomac qui remonte sur le diaphragme trop bas) entrainant des régurgitations acides en position allongée.


Problèmes cardiaques

Le coeur est attaché au diaphragme par un ligament.

Si le diaphragme est trop bas, il aura tendance à tirer en permanence sur le coeur entrainant des problèmes cardiaques comme la tachycardie en se penchant.


Tensions dorsales

En vieillissant tous les muscles postérieurs se rétractant, ceci entraine des lordoses du dos et créer des tensions au niveau dorsal. Il est donc important de moins muscler le dos mais davantage l'étirer pour étirer ces muscles rétractés.

C'est ainsi que le diaphragme aura tendance à être trop bas et faire apparaitre le petit ventre.


Lorsque le diaphragme est spasmé (coup au plexus solaire, chute sur le dos, dos "bloqué"…), cela perturbe donc les activités digestives, énergétiques et respiratoires et par voie de conséquence, cardiaques et cérébrales (sensation d’oppression, anxiété, angoisse). Cette relation est réciproque : l’anxiété (compétition), l’angoisse, les troubles digestifs, les difficultés respiratoires … peuvent spasmer le diaphragme, au détriment du fonctionnement de l’organisme et des performances.

Avoir froid peut également spasmer le diaphragme.


D’où l’importance de s’entrainer à bien respirer, de manière à travailler cette élasticité du diaphragme, nourrir l’énergie du foyer inférieur et médian, et éviter tout spasme (hoquet, points de côté…).


Quelques points travaillant le diaphragme

14RM, 21R, 19E, 16Rt, 13F, 25VB, 21V, 50V.





La relance de cette élasticité pour libérer le diaphragme est ainsi intégrée au massage du ventre dans le but de soulager les éventuels spasmes, reconnecter l’harmonie énergétique et servir bien-être physique et psychique.


Réservations de soins en Massothérapie Chinoise au cabinet d'Aix-en-Provence ou à domicile au 06 58 61 91 70.


Soyez maître de votre bien-être 🙏


Au plaisir!


Raphaël

60 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page